LOGICIELS LIBRES MAKERS

une petite rubrique sur les logiciels libres et/ou OPEN SOURCE utiles pour les makers. la liste ci dessous n’est pas exhaustive et sera éventuellement complétée au cours du temps.

BUREAUTIQUE

LIBRE OFFICE

cousin germain de la suite bureautique Microsoft Office , LIBRE OFFICE est la copie conforme “gratuite” de la célèbre suite , avec une compatibilité complète des formats de fichiers. les fichiers WORD, EXCEL, POWER POINT sont utilisable dans libre office. point supplémentaire, le traitement de texte LibreOffice Writer peut meme editer les fichier PDF qui deviennent modifiable .

lien d’information et téléchargement: https://fr.libreoffice.org/

TRAITEMENT PHOTO

GIMP:

concurrent direct de photoshop dont il reprend une majorité d’outils ou de fonctionalités, c’est un incontournable “gratuit” du traitement et de la retouche photo.

lien d’information et téléchargement: https://www.gimp.org/

DESSIN / VECTORISATION

INKSCAPE:

probablement le soft libre donc gratuit le plus connu de la catégorie, il permet de faire du dessin vectoriel mais aussi de vectoriser des images bitmap et de les exporter dans divers formats dont le DXF. cerise sur le gateau , il y a un module GCODE qui permet de faire des programme GCODE de gravure ou fraisage a partir du dessin vectorisé . c’est le couteau suisse du dessin vectoriel.

lien d’information et téléchargement: https:/inkscape.org

CAO / FAO MECANIQUE

FREECAD

très similaire a CATIA dans ses concepts , c’est sans contestation possible , le meilleur logiciel libre “tout en un” de catégorie professionnelle. il regroupe les outils de CAO 2D et 3D volumique, calculs de RDM , cinématique, module FAO fraisage 3 axes, simulation d’usinage. et bien d’autre choses encore.

lien d’information et téléchargement: https://www.freecadweb.org

BLENDER

deuxième star de la 3D open source, BLENDER. concurrent gratuit de STUDIO MAX, c’ est un logiciel libre de modélisation, d’animation et surtout de rendu 3D . il permet de faire de la sculpture 3D, du texturage , du dépliage mais aussi du montage video non lineaire et de la composition

lien d’information et téléchargement: https://www.blender.org/

MESHMIXER

un des rares outils gratuit d’Autodesk (pourvu que ça dure), Meshmixer est un outil basique de manipulation de forme STL. il est tres utile dans le cadre de l’impression 3D . il permet entre autre de visualiser rapidement des fichiers STL , de transformer des surfaces STL en volumes, et de manipuler les formes stl (rotation, facteur d’echelle, coupe , etc..)

lien d’information et téléchargement: https://meshmixer.com/

ELECTRONIQUE & MICROCONTROLEURS

CIRCUITS ELECTRONIQUES

dans le domaine de la conception et de la réalisation de circuits imprimés en Open source gratuit , la reference c’est FRITZING . en plus du module de circuit imprimé avec chemin automatique, il possede un module platine d’essai qui va de pair avec les montage ARDUINO et permet egalement de faire une vue schématique du montage . il possede en plus une bibliotheque de composant gigantesque qui peut etre complétée par un tas de composant trouvable en ligne . il est compatible des format d’export permettant de faire réaliser ses PCB en ligne.

lien d’information et téléchargement: https://fritzing.org/

IDE ARDUINO

l’indispensable Interface de développement ARDUINO qui vous permettra la programmation de tout un tas de microcontrôleurs ARDUINO ou équivalents ou compatibles ( ESP32, ESP32cam, etc..)

lien d’information et téléchargement: https://www.arduino.cc/en/software

CONTROLE DE CNC via GRBL

UGSplatform (3axes)

sans doute le meilleur logiciel libre de pilotage de microcontroleurs avec GRBL . la dernière version d’Universal Gcode sender relookée . en plus de l’interface de contrôle de la CNC , un utilitaire de dessin basique permettant ensuite de faire des poches, des contours , des perçages .

lien info et telechargement: https://winder.github.io/ugs_website/download/

GRBLGRU (5 axes)

pour du contrôle de CNC jusqu’a 5 axes avec GRBL MEGA 5X installé sur une carte ARDUINO MEGA. on retrouve le meme type d’interface qu’avec Universal Gcode sender

lien d’info et téléchargment : https://www.grblgru.com/

lien pour GRBL MEGA 5X: https://github.com/fra589/grbl-Mega-5X

bCNC (3axes)

pour ceux qui ont un PC lent ou un peu vieux encore en 32 bits ou surtout qui veulent faire une CNC avec un raspberry PI , il existe une version de controleur ecrit en python. il est multi plateforme (window, macos, linux) , et possede quelques options sympa dont l’autolevel, et le probe,

lien d’info et de téléchargement: https://github.com/vlachoudis/bCNC

LaserGRBL

le pendant d’universal Gcode sender pour laser avec GRBL . inconvénient , ne fonctionne que sur plateforme window.

lien d’info et téléchargement: https://lasergrbl.com/

INKSCAPE pour numériser un plan papier au format DXF

problème courant dans bien des domaines, dématérialiser un plan papier dans différents formats.

nous allons voir ici comment transformer un plan papier au format DXF pour utilisation sur soft CAO, FAO ou outils de découpe laser.

le software utilisé est INKSCAPE , un freeware disponible ici:

https://inkscape.org/release/inkscape-1.2.1/

pour passer du stade papier au stade DXF , en plus du logiciel Inkscape , nous allons utiliser un appareil photo ou un smartphone,

pour l’exemple nous allons travailler a partir d’une photo smartphone d’un couple de section transversale du plan de réalisation d’un jet DASSAULT RAFALE de plus de 2,5m de long (plan format A0).

1: Ouvrir l’image sous Inkscape

comme sur tout logiciel , on utilise dans le menu du haut l’option “FICHIER/OUVRIR

puis on sélectionne l’image dans le répertoire de stockage

on veille a laisser les options qui s’affichent comme sur le menu ci dessous

2: Vectoriser l’image

on selectionne l’image ouverte en cliquant avec la flèche de souris dessus

puis on ouvre le menu “Chemin/ vectoriser un objet matriciel

dans la fenêtre qui s’affiche , on selectionne l’option seuil de luminosité et on fait varier la valeur jusqu’à obtenir le meilleur résultat possible; 0,6 donne en général de bons résultats sur une image noir et blanc bien contrasté même s’il y avait des plis papier sur le plan d’origine. dans tous les cas faire des essais en variant le paramètre et en regardant le résultat avec “mettre a jour” puis quand OK , on valide sur “appliquer” .

3: Supprimer l’image de base

la vectorisation crée un objet supplémentaire superposé a l’image de base. il faut donc supprimer l’image initiale et ne garder que l’objet vectorisé . pour cela sélectionner avec la flèche de pointeur de souris et déplacer l’image dans la fenêtre puis la supprimer avec un clic droit + supprimer.

4: Enregistrer au format DXF

une fois qu’il ne reste plus que l’objet vectorisé , il ne reste tout simplement plus qu’a sauvegarder au format DXF : “Fichier/Enregistrer sous”

puis on saisi le répertoire de destination et un nom de fichier et le format DXF. normalement si pas de problème , le travail est terminé.

c’est a ce stade que l’on peut choisir d’autres formats d’enregistrement ; PDF par exemple ou tout autre format de fichier admis par INKSCAPE.

5: Verifier sur un soft CAO ou FAO et mettre a l’echelle

ne reste plus qu’a vérifier sur un soft CAO en ouvrant le fichier DXF que tout est OK puis a mettre a l’échelle avec une option d’echelle de façon a faire correspondre la taille du profil DXF a la taille souhaitée par rapport au plan initial => mesurer sur le plan papier initial les dimensions de l’objet et faire coïncider aux unités de dessin du fichier CAO.

LIMITES DE LA METHODE:

s’agissant d’une vectorisation d’une image bitmap, ne vous attendez pas a un fichier CAO constitué de grandes lignes droites et de cercles dont les centres sont bien déterminés.

vous aurez en fait une grande quantité de points reliés par des lignes et ceci également au niveau des arcs de cercles.

de plus , l’enregistrement au format DXF , va generer des lignes doubles liées aux deux bordures de l’épaisseur du trait de dessin. il faudra donc faire un travail de purge de ces doublons de lignes .

il peut également y avoir des points ou des traits parasites hors profil numérisé dus aux contrastes clair/sombre de la photo et transformés en vecteurs, donc la aussi petit travail de purge/suppression sur le DXF.

la précision du résultat dépendra également du matériel de prise de vue et de la définition de son capteur photo ainsi que de l’éclairage (contraste des lignes) . il faut privilégier l’utilisation d’un Appareil Photo Numérique avec des capteurs permettant des formats de definition type 6000×4000 pixels plutot qu’un smartphone a petite définition de capteur . et si possible faire la prise de vue sur un trépied fixe fixé au dessus du plan a numériser avec un éclairage additionnel.

exemple de résultat sur FREECAD:

exemple de résultat sur AUTOCAD

exemple de résultat sous CAMBAM